Entorse de cheville récente, moyenne ou grave.
Voir plus
1- Adapter l’écartement au niveau du talon de façon à ce que les montants latéraux soient bien ajustés de chaque coté du pied.
2- L’orthèse doit être impérativement portée sur une chaussette absorbante.
Appliquer les coques de chaque côté du pied de façon à couvrir les malléoles . L es rivets doivent être situés à l’intérieur de la jambe. Le sens de fermeture se fait de l’arrière vers l’avant.
3- Appliquer fermement la sangle inférieure.
4- Glisser le pied appareillé de l’orthèse dans une chaussure spacieuse et stable : la chaussure doit être réglable par lacets ou auto-agrippant. Éviter l’utilisation avec des ballerines ou escarpins.
5- Ajuster le serrage de la chaussure.
6- Appliquer la sangle supérieure en partant vers l’arrière. L’ensemble du serrage doit être ferme mais confortable.
7- Si il est nécessaire d’obtenir plus de compression ou de maintien, il est possible de gonfler les coussins latéraux. Pour ce faire, dégager la valve située en haut du coussin et y insérer le tuyau fournit ; procéder au gonflage puis resserrer la valve avant de la replier et de la recoller contre la coque.
8- Un relâchement peut survenir après quelques temps d’utilisation ; dans ce cas, resserrez les sangles.
9- Si une gêne localisée et/ou des picotements apparaissent relâchez les sangles et repositionnez les coques.
Coques : 100 Polypropylène + Elastomère surmoule
Sangles et crochets : 100% Polyamide

Particulièrement recommandé :

Adulte

Caractéristiques :

Notre orthèse stabilisatrice de cheville à air est indiquée en cas d'entorse de cheville récente, moyenne ou grave.
Elle est utilisable indifféremment pour la cheville droite ou la cheville gauche.
Adaptabilité par coussins d’air gonflables.
Cette orthèse assure une stabilisation de la cheville dans le plan
frontal. Elle a une forme anatomique adaptable, par coussins d’air gonflables, en fonction de
l’évolution.
CONSEILS D’ÉDUCATION SANITAIRE :
- Bien que cette attelle soit amovible, il est conseillé au départ de la garder jour et nuit jusqu’à la nouvelle consultation.
- La disparition de la douleur ne doit pas faire arrêter le port de l’orthèse sans l’avis de votre médecin.
- Pour limiter les risques de complications, votre médecin peut vous conseiller :
∙ D’éviter de rester debout et immobile,
∙ De surélever la jambe atteinte chaque fois que cela est possible,
∙ D’appliquer de la glace sur le bord externe de la cheville (vessie de glace entourée d’un linge) pendant 20 minutes 3 ou 4 fois par jour.
- En cas de douleur et / ou de signes locaux importants (hématome – œdème), votre médecin peut préconiser l’emploi de l’orthèse sans appui avec l’utilisation de cannes canadiennes pour une durée de quelques jours
1- Adapter l’écartement au niveau du talon de façon à ce que les montants latéraux soient bien ajustés de chaque coté du pied.
2- L’orthèse doit être impérativement portée sur une chaussette absorbante.
Appliquer les coques de chaque côté du pied de façon à couvrir les malléoles . L es rivets doivent être situés à l’intérieur de la jambe. Le sens de fermeture se fait de l’arrière vers l’avant.
3- Appliquer fermement la sangle inférieure.
4- Glisser le pied appareillé de l’orthèse dans une chaussure spacieuse et stable : la chaussure doit être réglable par lacets ou auto-agrippant. Éviter l’utilisation avec des ballerines ou escarpins.
5- Ajuster le serrage de la chaussure.
6- Appliquer la sangle supérieure en partant vers l’arrière. L’ensemble du serrage doit être ferme mais confortable.
7- Si il est nécessaire d’obtenir plus de compression ou de maintien, il est possible de gonfler les coussins latéraux. Pour ce faire, dégager la valve située en haut du coussin et y insérer le tuyau fournit ; procéder au gonflage puis resserrer la valve avant de la replier et de la recoller contre la coque.
8- Un relâchement peut survenir après quelques temps d’utilisation ; dans ce cas, resserrez les sangles.
9- Si une gêne localisée et/ou des picotements apparaissent relâchez les sangles et repositionnez les coques.
Essuyer les parties en plastique avec un
chiffon humide propre.

GIBAUD PLACE LES PERSONNES AU CŒUR DE SON ATTENTION ET PREND SOIN D’ELLES.
Gibaud est une marque française historique. Gibaud tisse une histoire unique dans ses ateliers de Saint-Etienne et Trévoux : celle de développer des solutions textiles dédiées à la santé de toute la famille. Gibaud prend soin des douleurs du dos, du poignet, de la cheville et du genou (orthopédie), des jambes (encore appelé phlébologie) et des pieds (encore appelé podologie).
Gibaud prend soin des personnes tout au long de leur vie, en facilitant leur mobilité, en contribuant à leur traitement et à leur bien-être, et en agissant sur le corps et l’esprit de ceux et celles qui portent les soins Gibaud.
En devenant la première marque de santé collaborative française, Gibaud veut transformer le monde de la santé en créant de nouveaux liens entre les soignants et les patients.
Pour vivre son ambition, Gibaud s’appuie sur ses 360 tisseurs de soin et son groupe islandais Össur, leader mondial des solutions orthopédiques non-invasives, avec 3 000 collaborateurs présents sur 25 sites dans le monde entier.